« Bonnes ressources pour rédacteurs sur Scholastica, une plateforme pour manager des revues (juridiques d'abord) | Accueil | L'OMS aboie dans le vide : il faut publier les résultats des essais cliniques.. il faudrait un indicateur du taux de publication par promoteur »

lundi 04 mai 2015

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Sylvain Bernès

Je voudrais pas jouer au pessimiste de service, mais ça va être un four: en gros, si on divisait par deux le nombre de revues disponibles actuellement, il y en aurait encore deux fois trop. Ceci dit, le fond dédié aux auteurs sans ressources est une excellente initiative (même si on peut se moquer un peu: si les auteurs sont sans ressources pour publier, ils le sont encore plus pour faire de la recherche sur des trucs publiables).
J'espère me tromper, mais RdV dans un an, pour le premier bilan.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations