« Conflit d'auteurs à Gustave Roussy ! Je suppose que personne ne poursuivra les voleurs, si le vol est établi... | Accueil | Réduire le gaspillage de la recherche n'intéresse pas les décideurs français ! »

jeudi 22 mai 2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

PB

Dans des domaines qui touchent l'évaluation de thérapies non médicamenteuses les délais peuvent être encore plus long, ce genre d'article m’apparaît comme agaçant car c'est toujours une vision réduite qui traite ici de traitements injectable.
J'invite les lecteurs a imaginer la complexité et la lourdeur méthodologique d'essais cliniques multicentriques évaluant par exemple une psychothérapie, avec des lourdeurs supplémentaires de contrôle (voir les reco CONSORT spécifiques pour les thérapies non médicamenteuses). Et j'ose à peine parler de la lenteur d'accès et d'analyse de certains département d'analyses stat.
PB

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations