« Best of (suite) du congrès "Peer Review and Biomedical Publication", Chicago 2013 | Accueil | Le peer-review a un effet : des preuves pour la première fois ! Fantastique article avec une collaboration française »

lundi 23 septembre 2013

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

FABRE

Le titre de cette brève ne me semble pas correspondre au contenu. En effet dire que si 50% des articles ne sont pas ou peu cités (même si 5 me semble déjà respectable) ne signifie pas un gaspillage de ressource. Pour cela il faudrait être sûr d'une part que le nombre de citation soit un marqueur adéquat de l'impact d 'un article et d'autre part qu'un article peu cité n'a pas eu d'impact ultérieurement. Cette façon de voir risquerait d'exclure du champs de recherche tout ce qui est exotique ou à défricher et à se concentrer sur le mainstream.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations