« Un auteur devrait avoir accès libre et sans entraves à toutes les données sources : faut-il ajouter ce critère à ICMJE ? | Accueil | 'The Lancet journals' passent au Gold Open Access modèle hybride, mais cela a un prix : 5000 US $ »

lundi 08 avril 2013

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Antiscamdrugs-lutte contre la désinformation scientifique et les manipulations mentales

Encore faudrait-il persuader les enseignants universitaires de ne
pas recourir au plagiat pendant leurs cours ! Combien pourtant, détestant l'enseignement et le voyant comme un unique moyen de subsistance (les commissions de spécialistes recrutent au piston, à l'entregent, pas à l'intellect et pas aux qualités de pédagogue non plus !), se contentent de servir à leurs étudiants un vague copier-coller et de la récup trouvée sur le web ! Combien se contentent de lire leurs présentations Powerpoint avec des schémas piqués sur Wikipédia ! La plupart du temps, ils collent des photos sans avoir lu l'article dont ils extraient les résultats. Beeeeurk ! D'ailleurs vous pouvez lire "La pensée Powerpoint" de F. Frommer qu'on a bien aimé, au moins quelqu'un qui ose écrire ce qu'on pense tous.

Donc commençons par exiger des enseignants qu'ils fassent leur boulot ! Et nettoyons nos facs ! Il y a tout plein de détritus qui nous encombrent. Le cas de la semaine : Séralini (membre de la plateforme de rabattage vers les sectes Acecomed (allez sur le site Acecomed, la théorie pour le HIV,c'est top et la radiation du conseil de l'Ordre, c'est classe, vivement qu'on se fasse radier !) ; ce monsieur réclame l'interdiction de critiquer ses travaux et de le remettre en cause !
On est ravis, dans nos universités, nous avions les fraudeurs, les plagiaires, et maintenant les sectes ! Que fait l'Education nationale ? Ben, comme d'hab, rien.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations