« PLAS 21 : régularité, qualité avec des news nombreuses toujours utiles | Accueil | Cancer : l'argent facile influence des chercheurs... Le cas de José Baselga, Memorial Sloane Kettering est sévère »

mardi 09 octobre 2018

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

akira

Vous ne repondez absoluemnt pas aux points que je souleve sur les vaccins. C'est tout a fait desolant qu'une personne qui se pretend caution scientifique en soit reduite a cela.

La puissance statistique d'une etude pour garantir un rapport benefice risque est un point qui n'est jamais aborde pour la vaccination. Et pour cause ! Avec un traitement dont la cible concerne des millions de personnes, une telle garantie est tout simplement impossible en contexte non epidemique majeur.

3 morts de la rougeole (dont la plupart avec des facteurs de comorbidite importants) c'est vraiment une catastrophe sanitaire majeure, n'est ce pas ? Cette fixette hysterique sur un nombre ridiculement faible est a mettre en regard de scandales sanitaires autrement plus serieux ! Qu'est ce que 3 morts de la rougeoles face au tabac ? face a l'alcool ? etc .... etc ...
Quelle etude pouvez vous me produire pour me garantir qu'il n'y a pas eu 3 accidents vaccinaux graves qui mettrait par terre le rapport benefice risque de cette vaccination generalisee ? Quel est le taux de sous declarations des effets secondaires ?
Je vous invite a lire les contributions siderantes de Marc Girard sur les expertises des accidents post vaccinaux et le deni insupportable d'une grand partie des confreres medecins de la realite de ces evenements.

Votre reponse est d'une indigence intellectuelle coupable.

Maisonneuve

Merci pour votre commentaire,

je vous suggère d'actualiser vos connaissances et de ne pas les confondre avec vos croyances. Il faut un peu de temps pour bien analyser les données, et comprendre que la plupart des chercheurs sont honnêtes.

Je vous rappelle que 15 millions d'euros, 3 études institutionnelles ont totalement contredit les affirmations de GE Séralini. http://www.h2mw.eu/redactionmedicale/2018/06/les-mute-news-contribuent-aux-fausses-informations-de-ge-s%C3%A9ralini.html

Sur les vaccins, c'est vrai que les fake news prennent l'ascenseur, et les vérités l'escalier ! Des morts ont été observés pour des cas de rougeole car la vaccination n'est pas suffisante !

Cordialement

akira

De maniere plus generale, l'AFIS a deja ete epinglee a plusieurs reprises pour sa proximite avec l'industrie. Il ne suffit pas d etre scientifique, encore faut il etre exempt de conflits d'interets :
https://blogs.mediapart.fr/benjamin-sourice/blog/280912/polemique-sur-la-toxicite-des-ogm-ces-conflits-dinterets-qui-nuisent-la-science

akira

Pour poursuivre sur ce sujet, le principe de la vaccination impose des principes de pharmacovigilance specifiques pour detecter des eventuelles associations entre les vaccins et des maladies (auto-immunes par exemple). Utiliser les outils actuels (voir les etudes AMM des vaccins :qui regardent si une maladie apparait dans les 15 jours suivant une vaccination) pour pretenduement demontrer une innocuite releve soit d'une ignorance crasse de l'immunologie, soit d'une volonte consciente de refuser de repondre a cette question.

Dans tous les cas, il y a clairement un defaut criant de recherche de consequences de la vaccination et c'est d'autant plus inquietant pour des vaccins dont le benefique est a peu pres inexistant (polio, dipheterie en France par exemple). Il faut que le risque soit a un niveau extraordinairement faible pour justifier ces vaccinations dont le benefice est a peu pres nul. Ce niveau d'evaluation de risque est (avec les outils actuels) impossible a garantir. On devrait en tirer les consequences sur l evaluation du rapport benefice risque.

akira

Il va falloir un sacre effort de parainnage scientifique pour chapeauter une association qui est a ce point limitee scientifiquement pour s'associer aux concerts de louanges de l'inocuite des vaccins.
Comment peut on etre a ce point ignorant de concepts aussi simples que la puissance statistique d'une etude pour affirmer sans sourciller l'innocuite d'un traitement teste sur des cohortes de 2000 patients ?? Le biais cognitif n'est pas toujours celui que l'on croit et le suivisme de cette association est assez desolant.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Email Newsletter icon, E-mail Newsletter icon, Email List icon, E-mail List icon Abonnez-vous à la Newsletter
Ma Photo