« BMJ / PLOS Medicine : des résultats publiés sont bien reproductibles... très beau travail français ! | Accueil | Revues prédatrices : avertir les auteurs en proposant que toutes les spécialités s'engagent »

jeudi 22 février 2018

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

J Fauconnier

"Le roi de France est le plus puissant prince de l'Europe. Il n'a point de mines d'or comme le roi d'Espagne son voisin ; mais il a plus de richesses que lui, parce qu'il les tire de la vanité de ses sujets, plus inépuisable que les mines."
Montesquieu Lettres Persanes

Le roi de France n'est plus d'actualité, mais la vanité de ses sujets toujours. Quand on vous sollicite pour publier un article, méfiez vous : si vous êtes Prix Nobel, c'est en raison de votre notoriété. Sinon, c'est en raison de votre crédulité.

Thomas Kesteman

Il existe une blacklist des predatory publishers: https://predatoryjournals.com/
Elle est basée sur celle de J. Bealls. Le groupe d'auteurs reste jusqu'ici anonyme pour éviter les mêmes mésaventures.

Seraya Maouche

Bonjour,
(réponse à Vincent de Andrade)

Vous avez raison, certaines revues échappent à ce filtrage. J'ai vu que certaines sont même membres du "Committee on Publication Ethic" (COPE)!
https://publicationethics.org/members/journals/

Bien cordialement
SM

Vincent de Andrade

Bonjour Seraya,
Le catalogue NLM n'est pas suffisant car il répertorie les revues non indexées dans MEDLINE mais retrouvable avec PubMed. Certains éditeurs prédateurs ont profité de la faille PubMed Central pour s'y trouver.
Seules les revues "Indexed for MEDLINE" peuvent être considérées comme "fiable" a priori.
Cordialement,

Seraya Maouche

Bonjour,
Il faut avoir le bon réflexe de voir si la revue en question est indexée dans le NLM Catalog
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/nlmcatalog

Lecture:
"Best practices for scholarly authors in the age of predatory journals" By Beall J.
Ann R Coll Surg Engl. 2016 Feb;98(2):77-9. doi: 10.1308/rcsann.2016.0056.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26829665

et

Differentiating predatory scholarship: best practices in scholarly publication.
Gonzalez J, Bridgeman MB, Hermes-DeSantis ER.
Int J Pharm Pract. 2018 Feb;26(1):73-76. doi: 10.1111/ijpp.12380. Epub 2017 Jun 30.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28664997


Bien cordialement,
Seraya Maouche

Vincent de Andrade

Bonjour,
Merci pour votre billet qui sera fort utile, je l'espère.
Oui : ce cas de figure est arrivé dans mon Laboratoire et nous avons été abusés par des "reviewers" qui semblaient être tout à fait crédibles et pertinents dans les commentaires qu'ils nous avaient adressés.
C'est un phénomène qui semble être en expansion forte et les éditeurs prédateurs rivalisent d'astuces pour prendre les chercheurs au piège. Hors, nous ne sommes toujours pas sensibilisés à cette problématique.
Dans notre cas de figure et celui que vous témoignez, nous nous en sommes rendus compte. Mais il est très vraisemblable que beaucoup de chercheurs se font prendre au piège et ne le remarquent pas a posteriori !
Pendant ce temps là nous alimentons en argent - le plus souvent public - des "éditeurs" dont nous n'avons pas la moindre idée de ce qu'ils en font. (mieux vaut peut-être ne pas le savoir...)
Merci à vous pour alerter les chercheurs sur ce sujet via ce blog.
Cordialement,

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Email Newsletter icon, E-mail Newsletter icon, Email List icon, E-mail List icon Abonnez-vous à la Newsletter
Ma Photo