« Est-ce qu'un rédacteur médical professionnel améliore la qualité des articles concernant des essais randomisés ? Pas sûr... | Accueil | Le grand public est alerté sur les mauvaises pratiques scientifiques : exemples dans Slate... et la science ne change pas ses pratiques »

mardi 05 septembre 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Seraya Maouche

Un exemple de ces revues :

J'ai reçu ce message alors que je n'ai jamais publié ou "reviewé" pour ce journal BAOJ Bioinformatics !

Le message est signé par une certaine Emma, sans téléphone, ni adresse. Elle appartient à cet éditeur https://bioaccent.org/aboutus.php

Ce qui est drôle est que d’habitude les éditeurs sérieux demandent d'abord à un reviewer avant de lui envoyer le manuscrit, mais dans le cas de cette Emma, elle m'a envoyé dès le premier contact le manuscrit en PJ !

---------- Forwarded message ----------
From: BAOJ Bioinformatics
Date: Mon, May 15, 2017 at 11:43 AM
Subject: Review Assignment
To: Seraya Maouche


Dear Seraya Maouche,

Greetings form Bio Accent Group.

Title: Gene Enrichment Analysis – Exploring Functional Relevance of Genes Obtained from High-throughput Technologies

Reference Num: BAOJBI-RW-17-003

I would like to request you to kindly go through the attachment and send your valuable review comments on or before May 20th, 2017.
Feel free to contact us for any queries.
Hope to receive your support for the grant release of inaugural issues.
Please acknowledge this mail within 24 hours.
Sincerely,
Emma

Seraya Maouche

Bonjour,

Dans Nature aujourd'hui à propos de ce type de revues :
Illegitimate journals scam even senior scientists
http://www.nature.com/news/illegitimate-journals-scam-even-senior-scientists-1.22556

En réponse à la question de M Thomas, l'Américain Jeffrey Beall tient une liste à jour de ces revues prédatrices.
http://beallslist.weebly.com

Dans le dernier livre de Nicolas Chevassus-au-Louis, le chapitre "dans la jungle de l'édition scientifique" est dédié à ce sujet.

Bien cordialement,
Seraya Maouche

Thomas

Bonjour Hervé,
Merci pour ce billet. Je dois dire qu'il me perd un peu. J'étais resté au fait d'être protégé de ce type de revue en ne lisant ou ne visant lors d'une soumission que des revues indexées. Pourriez vous redéfinir ce qu'est une revue prédatrice?
Bien cordialement

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Email Newsletter icon, E-mail Newsletter icon, Email List icon, E-mail List icon Abonnez-vous à la Newsletter
Ma Photo