« La procrastination : un thème évoqué lors de toutes les formations à la rédaction... facile à surmonter | Accueil | Newsletter de décembre 2016 envoyée le 1 janvier 2017 avec le titre "Facteur d'impact du Lancet : 7,7 ! -- Vol par un relecteur -- Posters nuls" »

vendredi 20 janvier 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Sylvain Bernès

Le blog de J. Beall générait évidemment bien des critiques, et surtout, des attaques ad hominem.
Perso je ne prends pas vraiment partie, mais je remarque que de toute façon, c'est un peu œil pour œil dent pour dent. OMICS demandait des sommes astronomiques pour "dédommagement"?... Ca risque fort de se retourner contre eux: ils ont déjà un procès en court, et là, c'est pas de l'amateurisme, puisque ça vient de la "U.S. Federal Trade Commission". Si OMICS doit un jour rembourser tous les APC qu'il a encaissés, ça sera la faillite assurée:
http://retractionwatch.com/2016/08/26/u-s-government-group-sues-publisher-charging-it-with-deceiving-researchers/

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Email Newsletter icon, E-mail Newsletter icon, Email List icon, E-mail List icon Abonnez-vous à la Newsletter
Ma Photo