« La croissance des activités des truands augmente toujours : les listes de prédateurs de J Beall nous inquiètent | Accueil | Newsletter de février 2016 envoyée le 1 mars avec le titre "Chut, Les instances universitaires ne voient pas les mauvaises pratiques !" »

vendredi 11 mars 2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

JB Lascarrou

Bonjour,

Cela n'est finalement pas très étonnant puisque les études observationnelles sont plus souvent positives (p<0.05, selon l'analyse de "flair nasal" bien connu des vétérinaires) que les essais randomisés. Or, à l'heure de Twitter et de l'internet 3.0, on devine que travailler sur un communiqué de presse pour une étude négative n'est pas très rentable.

Cdlt.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Email Newsletter icon, E-mail Newsletter icon, Email List icon, E-mail List icon Abonnez-vous à la Newsletter
Ma Photo