« Europe PubMed Central existe ! On aurait dû l'appeler British PubMed Central | Accueil | Le JAMA veut publier des essais médicamenteux, après les avoir tous perdus : changement de politique en reconnaissant une erreur »

mercredi 26 juin 2013

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Marc Lacroix

Au moins en ce qui concerne l'identité réelle des lignées cellulaires utilisées comme modèles, PLOS One est souvent en défaut. Par exemple, la lignée MDA-MB-435, qui fut autrefois considérée comme représentant un cancer du sein est, en fait, probablement une lignée de mélanome (cfr: Persistent use of "false" cell lines. Lacroix M. Int J Cancer. 2008 Jan 1;122(1):1-4). Or, contrairement à plusieurs journaux réputés (du groupe Nature et de l'AACR, notamment) qui sont aujourd'hui très sourcilleux sur les questions d'identité cellulaire (exigence d'identification), PLOS One continue régulièrement à publier des contributions dans lesquelles les MDA-MB-435 restent qualifiées de cellules de cancer du sein (ainsi dans plus de 15 articles publiés ces trois dernières années). Un peu plus de rigueur serait souhaitable (et ceci vaut bien évidemment aussi, de manière plus générale, pour les "Reviewers")

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Email Newsletter icon, E-mail Newsletter icon, Email List icon, E-mail List icon Abonnez-vous à la Newsletter
Ma Photo